Logo de simple-mixte
LIBERTÉ
DIVERSITÉ
CONVIVIALITÉ

Accueil

Introduction

9 bonnes raisons

Sans manches !

Lunghi... what ?

Jupes et robes

Chaussures

Acheter

Porter

Liens

Quelques mots

Gender studies

Livre d'or

Contact

Plan du site


Samedi

vignette de l'image d'un homme en robe



 Liens
La Redoute - Taillissime
>> Au rayon féminin, grandes tailles en vêtements ET chaussures (jusqu'au 45) !
Collants Gerbe
>> Des collants pour hommes aussi.
AMOK
>> Jupes pour hommes
Association HeJ
>> Association pour la jupe au masculin
Missing Sign
>> Site militant belge
Midas Clothing
>> Skirts for men
XLBOOTIC
>> Chaussures grandes tailles, hommes et femmes
Pointures extrêmes
>> Comme son nom l'indique...
Sacapuce
>> Chaussures grandes tailles, boutique à Paris
BooBootShoes
>> Pour de chaussures singulières...
Graines du monde
>> Les bijours en graines, c'est très beau et très agréable à porter !

Question de "genre" ?... Gender studies


Discuter l'état actuel de répartition des types de vêtements, c'est taquiner la question du "genre". Genre et sexe sont communément confondus. Pourtant la distinction entre ces deux notions est une étape indispensable pour accepter les variations de comportement d'une même catégorie sexuelle. Entre l'homme hyper-viril et macho et l'homme éffeminé et sensible, il existe toutes sortes de nuances, d'états intermédiaires, qui ont chacune un intéret dans une socièté libre, tolérante et créative. Et de même bien sûr du côté féminin, le combat des femmes pour la reconnaissance de cet état de fait ayant d'ailleurs commencé depuis des décennies, dans la dynamique de la prise de conscience féministe.

On lira avec grand intéret la page de Wikipedia consacrée à ce sujet.

Mais en France, officiellement on n'aime pas trop le remplacement du mot "sexe" par "genre" et on en déconseille l'usage.

La différenciation entre hommes et femmes passe aussi par le language comme l'analyse ce texte de Claudine Moïse : Pratiques langagières des banlieues : où sont les femmes ?


porter un caleçon noir avec une tunique à carreaux bleue

robe en jersey noire sur une chemise en soie bleue

Tellement agréable à porter !


L'étude du genre est souvent liée à (voire "issue de...") celle de la condition des femmes et à l'idée d'oppression de ce genre par l'autre et c'est au travers de telles démarches que l'on trouvera les approches les plus actives du sujet.
Lire notamment ce texte de Kinga Igloi et Irène Favier : "Femmes : Combats et débats / Quel avenir pour le féminisme aujourd'hui" et celui-ci de Cynthia Cockburn : La problématique hommes-femmes, le conflit armé et la violence politique

Enfin, la mise-en-avant de ce concept d' "études de genres" est aussi dénoncé par d'autres comme un moyen de se défausser de la question féministe, comme le soutient Françoise Duroux dans ce texte en-ligne : Les « Gender Studies », un gruyère confortable pour les universitaires.



Freedom is a scary thing
Not many people really want it

(La liberté est chose effrayante
peu de gens la veulent réellement)

Laurie Anderson
in "Statue of Liberty"
album "Life On A String"


Concernant le thème "queer", on pourra lire ce texte de Dominique Boullier: "La posture queer est une nécessité, un relativisme et une impasse politique" (fichier PDF).

«Apparues dans les années'70 aux Etats-Unis, les gender studies ont profondément renouvelé l'étude des rapports homme / femme en posant que la différence de sexe est une construction sociale. Si ce courant n'a guère d'équivalent en France, en revanche la notion de genre a fini par s'imposer dans les études féministes et de nombreux enjeux de société.»
logo du magazine Sciences HumainesAinsi commence l'article de Sandrine TEIXIDO dans la rubrique "Courants et disciplines" du numéro 157 (février 2005) du magazine Sciences Humaines. Un article de 4 pages qui resitue brièvement, avec bibliographie, l'historique, la méthode et les enjeux de cette façon de considérer les distinctions autrement dites sexuelles.
Une lecture utile comme base de départ pour retirer de cette démarche universitaire quelques éléments de reflexion sur le refus de participer au consensus banal : jupe = femme / maman.

couverture de Philosophie Magazine

Le sujet a aussi été traité par Philosophie magazine dans son numéro 11, de juillet 2007 :






Et, plus succinctement, par le magazine Le Monde 2, en mars 2006 :
couverture du magazine Le Monde 2, avec article sur le confusion des genres

Le genre et les préoccupations qu'il provoque est nécessairement un sujet central de notre pensée et donc des médias dans lesquels il réapparait ainsi au travers de toutes sortes de thématiques...
Témoin ce numéro hors-série du Nouvel'Obs (n°59 - juillet-août 2005) qui, traitant des utopies contemporaines, parle à sa façon de la confusion des genres grâce au thème de l'androgynie :
couverture d'un numéro spécial du Nouvel Observateur sur les Utopies d'aujourd'hui